Ex Sculptura Symposium de sculptures éphèmères sur le Chemin Vert le 7 et 8 septembre 2018

Ex Sculptura

EX SCULPTURA est un évènement rassembleur permettant la rencontre entre les citoyens et les artistes grâce à la création artistique en direct dans le cadre du festival Projet Ex qui se déroulera dans le quartier du 7 au 9 septembre.

Le symposium EX SCULPTURA se déroulera les 7 et 8 septembre sur le Chemin Vert Marconi-Alexandra (sur la piste des Carrières entre la rue St-Laurent et la rue Clark). Les artistes mettront en valeur le Chemin Vert Marconi-Alexandra et s’inspireront du chemin champêtre en pleine ville.

Ex Sculptura est un projet initié par le Regroupement arts et culture Rosemont – Petite-Patrie et la SODER, réalisé en collaboration avec Projet Ex avec le soutien financier de la Ville de Montréal, du Conseil des arts de Montréal, du programme Quartiers 21 et du CIUSSS de l’Est de l’île de Montréal.

Ce projet bénéficie du soutien financier de l'Entente sur le développement culturel de Montréal intervenue entre la Ville de Montréal et le ministère de la Culture et des Communications.

Les artistes

Impliqué au sein du secteur depuis des années, Glen LeMesurier reconnaît l’importance de l’art dans les espaces publics et verts. D’ailleurs, Glen est aussi l’artisan derrière baptisé Le jardin du crépuscule, cette friche industrielle à l'angle de la rue Waverly et de l'avenue Van Horne qui fleurit aujourd’hui de 55 de ses sculptures d'acier.

Glen LeMesurier

Impliqué au sein du secteur depuis des années, Glen LeMesurier reconnaît l’importance de l’art dans les espaces publics et verts. D’ailleurs, Glen est aussi l’artisan derrière baptisé Le jardin du crépuscule, cette friche industrielle à l’angle de la rue Waverly et de l’avenue Van Horne qui fleurit aujourd’hui de 55 de ses sculptures d’acier.
Vous connaissez le Chemin Vert comme un axe transitoire ou un simple raccourci entre deux avenues populeuses? Julie Coulombe, Thomas Coulombe-Morency, Mirko Febbo et Nadim Tadjine de Collectif de designers nous incitent plutôt (re)trouver les trésors qu'il renferme!

Collectif de Designers

Vous connaissez le Chemin Vert comme un axe transitoire ou un simple raccourci entre deux avenues populeuses? Julie Coulombe, Thomas Coulombe-Morency, Mirko Febbo et Nadim Tadjine de Collectif de designers nous incitent plutôt (re)trouver les trésors qu’il renferme!
Collectif Escargo est un regroupement de créateurs fondé en 2015 et spécialisé dans les installations d’art public. À mi-chemin entre l’architecture de paysage, la sculpture et le design de mobilier, ils cumulent de 15 années d’expérience dans divers domaines de l’aménagement, de l’art et du design.
Tout aussi transdisciplinaire, le collectif ALLLY aborde le domaine de l’aménagement avec une vision commune, hybride et positive de l’espace urbain. Nous sommes convaincus que leur démarche cadrera avec l’esprit rassembleur du projet!

Collectif Escargo & Collectif ALLLY

Collectif Escargo est un regroupement de créateurs fondé en 2015 et spécialisé dans les installations d’art public. À mi-chemin entre l’architecture de paysage, la sculpture et le design de mobilier, ils cumulent de 15 années d’expérience dans divers domaines de l’aménagement, de l’art et du design. Tout aussi transdisciplinaire, le collectif ALLLY aborde le domaine de l’aménagement avec une vision commune, hybride et positive de l’espace urbain. Nous sommes convaincus que leur démarche cadrera avec l’esprit rassembleur du projet!
Architecte, écodesigner et artiste multidisciplinaire, Carina défend le mouvement artistique et communautaire de Rosemont-Petite-Patrie depuis plusieurs années déjà. Heureux d’encourager ces acteurs de la communauté qui s’impliquent activement et défendent de son caractère (depuis peu ou depuis toujours!), nous le sommes
d’autant plus lorsque ceux-ci proposent des démarches multiartistiques!

Carina Rose

Architecte, écodesigner et artiste multidisciplinaire, Carina défend le mouvement artistique et communautaire de Rosemont-Petite-Patrie depuis plusieurs années déjà. Heureux d’encourager ces acteurs de la communauté qui s’impliquent activement et défendent de son caractère (depuis peu ou depuis toujours!), nous le sommes d’autant plus lorsque ceux-ci proposent des démarches multiartistiques!
La couleur préférée de Michel Bachelet? Sûrement le vert qu’il chérit en nature ou en zone urbaine. ??

À travers ses œuvres, Michel Bachelet interroge la relation, tantôt symbiotique, tantôt destructrice, entre l’humain et son environnement. L’installation de l’artiste se penchera sur le passé industriel de la piste des Carrières, de ses anciens dépotoirs à l’emprise ferroviaire, pour célébrer sa revitalisation d’aujourd’hui.

Michel Bachelet

La couleur préférée de Michel Bachelet? Sûrement le vert qu’il chérit en nature ou en zone urbaine. ?? À travers ses œuvres, Michel Bachelet interroge la relation, tantôt symbiotique, tantôt destructrice, entre l’humain et son environnement. L’installation de l’artiste se penchera sur le passé industriel de la piste des Carrières, de ses anciens dépotoirs à l’emprise ferroviaire, pour célébrer sa revitalisation d’aujourd’hui.
Le duo de l'Atelier Nayan proposera aux visiteurs d’Ex Sculptura de manier l’argile recyclée et façonner leurs propres micros-sculptures dans lesquelles seront cachées des graines de semence diverses. À la manière du jeu Trouver Charlie, celles-ci seront disposées librement par les participants dans les environs du symposium, aiguisant les sens de l’observation et de la curiosité de tous! ?

Annie Yung et Nelson Béguin

Le duo de l’Atelier Nayan proposera aux visiteurs d’Ex Sculptura de manier l’argile recyclée et façonner leurs propres micros-sculptures dans lesquelles seront cachées des graines de semence diverses. À la manière du jeu Trouver Charlie, celles-ci seront disposées librement par les participants dans les environs du symposium, aiguisant les sens de l’observation et de la curiosité de tous! ?

Ateliers de création artistique et médiation culturelle Par Castor et Pollux

Vendredi 7 septembre 2018, de 16h à 19h

LES ATELIERS DE CRÉATION ARTISTIQUE ET MÉDIATION CULTURELLE AVEC CASTOR ET POLLUX

Après la visite des œuvres in situ, deux groupes de dix adolescents seront invités à réaliser une oeuvre collective dans l’espace public de l’arrondissement Rosemont – La Petite-Patrie. L’objectif de cet atelier est de poursuivre la découverte sur l’art dans l’espace public, d’ouvrir la réflexion sur la compréhension du territoire, pour enfin le transformer de manière collective. Le temps de l’atelier, l’un de nos collaborateurs prendra en photo le processus de fabrication dans le but d’exposer une sélection de photos au Centre Gabrielle-et-Marcel-Lapalme.

Ils seront par la suite invités à aller rencontrer les artistes en création sur le site du symposium Ex Sculptura.

Samedi 8 septembre 2018, de 14h-17h :

L’ATELIER PARTICIPATIF CITOYEN AVEC CASTOR ET POLLUX

Nous invitons les visiteurs du symposium Ex Sculptura à collaborer à l’œuvre collective in situ dont la première partie aura été préparée avec les jeunes. En plus d’une visite et d’une découverte des sculptures, nous proposons aux citoyens de participer concrètement à ce symposium en réalisant une partie d’une installation tissée qui sera produite tout au long d’une journée. Inspirée du passage et de la traversée que représente le chemin vert, le collectif propose un œuvre évolutive et participative, bousculant notre façon de déambuler dans le lieu. L’installation sous forme de fils tendus entre les éléments du site obligera le passant à enjamber, se baisser et se mouvoir de nouveaux points de vue sur son environnement. La visite devient alors active et propose au citoyen de se placer du côté de l’artiste.

Qui sont Castor et Pollux?

Castor et Pollux est une agence de paysage et de design urbain qui est née d’une rencontre, celle de trois femmes au service de leur communauté. Convaincues que les citoyens doivent être au cœur des transformations urbaines, Castor et Pollux réalise des projets où les citoyens sont invités à participer au projet, les ateliers de fabrication participative. À travers leur démarche de projet, elles cherchent à développer des concepts urbains éphémères qui posent les bases d’un aménagement durable.

Leur vision : Transformer la ville en s’appuyant sur son territoire naturel et sur l’implication citoyenne.

Leur stratégie : Proposer des ateliers participatifs de fabrication urbaine et des projets d’aménagement urbain. Le droit à la ville et le retour à la terre sont les défis soulevés par chacun de leurs projets.

falla28

Un projet de :

Rendu possible grâce à nos partenaires :